Atelier à l’IME de Kerlaz

Le 12 mai 2017, 4 membres de l’équipe de Gast/Quimper Egalité sont partis sur les routes de Kerlaz pour animer deux ateliers d’une heure en non mixité, dans le cadre de la semaine « centre les violences » organisée par l’établissement. Deux groupes de 10 jeunes pour un atelier sur les limites « comment sentir et poser ses limites ». 

Stage d’autodéfense pour adolescentes

 

A tout âge, on peut être confrontées à des agressions de la part d’inconnus, d’autres adolescent.e.s et jeunes ou, le plus souvent, de la part d’adultes proches. L’éducation  prépare souvent mal à faire face à ces situations.

Dans une formation d’autodéfense (Seito Boei), vous apprendrez à reconnaître des situations potentiellement dangereuses et à agir immédiatement. L’objectif n’est pas de devenir une machine de combat, mais d’éviter de devenir victime de violence.

Pour cela, il est important de savoir :

  • comment se mettre en sécurité,
  • comment demander de l’aide à d’autrui,
  • comment se faire respecter,
  • ou encore comment déstabiliser un agresseur.

Par des jeux, exercices et mises en situation, vous pouvez expérimenter des techniques simples et efficaces de défense verbale et physique. Des moments de discussion permettent d’échanger vos opinions et expériences avec les autres participantes et de trouver du soutien. Grâce à une technique de visualisation, vous pourrez intégrer ces acquis pour qu’ils deviennent des réflexes. Le tout dans une atmosphère de confiance, respect et confidentialité.

Dans un stage d’autodéfense pour adolescentes, l’objectif est de découvrir de manière ludique les possibilités d’action de chacune : crier et faire un scandale, chercher de l’aide, poser des limites verbales et non verbales, déstabiliser un agresseur, se protéger physiquement. La finalité est de se sentir plus à l’aise quand on sait de quoi on est capables pour prévenir les violences.

Bien sûr, une bonne dose d’information, adaptée à l’âge, est nécessaire. L’objectif est de reconnaitre des situations d’agression verbale, sexuelle ou physique le plus tôt possible et de comprendre la différence entre une autorité adulte justifiée et un abus de pouvoir.

 

Clito’rik! #2 On y est !

Après un premier épisode jubilatoire et successful, fortes de retours follement émouvants et politiquement constructifs, Gast !, et Conne Action vous convient à une nouvelle croisière dans l’archipel des sexualitéS. Gonflées d’amour et de désirs, on continue à explorer l’infinitude des thématiques liées à la sexualité, au plaisir. On dégomme les limites arbitraires qui nous assignent à des rôles et des identités franchement désespérants. Nous voilà donc face aux questions fondamentales : c’est quoi la marge, c’est quoi la norme ? qui décide où se place le centre et qui se trouve en périphérie ? Eh bien nous, à l’extrême ouest de la Bretagne, on s’excite et on s’active. Pendant dix jours Clito’rik ne sera plus ni en Province ni en périphérie. Nos corps, nos identités et nos sexualités ne seront plus dominantes ou alternatives, marginales ou contingentes mais bien inclusives et au centre de toutes nos expérimentations intellectuelles, artistiques et sexuelles. À la carte des (ré)jouissances: spectacles, ateliers, concerts, expos, performances, rencontres et Dj Sets… C’est simple (de se faire plaisir), il faut venir. Who runs the Finistère ? GAST!

Réservez vos 10 jours, du 7 au 15 avril 2017 ! On vous laisse pas le choix dans la date !

PRESSE > Dossier de presse du festival

Accédez aux pages évènements sur facebook en cliquant sur les liens.